bleusevue

Pipasso

pipasso site

Réalisé par Sam

1 m de haut présentée sur socle

MUCHOSA, PIPOSA ou PIPASSO

Dans les années 60, Hubert Boone, attaché scientifique au Musée des Instruments de Musique de Bruxelles, engage des recherches sur deux cornemuses de la collection et découvre qu’elles sont originaires de la partie picarde du Hainaut Belge. Alphonse Gheux (1850-1936) d’Arc-Ainières semble avoir été le dernier muchard traditionnel (joueur de muchosa) en complément de son activité de berger. Le pipasso est une forme moderne de la muchosa.

EPINETTE

L’épinette est de la famille des cithares. L’épinette des Vosges est la plus connue mais en Picardie il en existe une variante.

La tradition orale prétend que, dans les tranchées en 14/18, les épinettes étaient fabriquées à partir de bois venu des caisses de munition et de câble de frein de vélo pour les cordes. De la main gauche, on fait sonner les cordes de bourdon avec un plectre et de la main droite, on fait la mélodie avec un noteur (bâtonnet). L’instrument est posé sur les cuisses en position assise ou sur une table. Une version moderne de l’Atelier de Corwynn permet également d’en jouer debout et en électroacoustique.

GRINCHE-POT

Venu de la tradition flamande du Rommelpot, le Grinche-Pot (pot qui grince) est un tambour à friction. C’est un instrument très original dont le principe est de frotter en rythme la tige qui traverse la membrane du tambour. Au Moyen-Âge, c’était l’instrument traditionnel et populaire des Fous du Carnaval dans le nord de la France.

CARILLON

C’est l’un des plus gros instrument de musique avec les orgues d’église. Une longue tradition de carillons s’est perpétué dans le nord de la France et en Belgique. Saint-Quentin (02) en possède un de 37 cloches. Le carillonneur de la ville en est titulaire et indemnisé par la ville pour en jouer. Dans le Nord, l’église Saint Christophe de Tourcoing possède un carillon de 62 cloches et un petit musée de l’art campanaire.

WYVERNN ou DOUDOUNETTE

C’est un instrument traditionnel de Picardie créé par Sam Corwynn en 2008 ! Sur la base d’un arc musical, cet instrument a la forme stylisée d’un dragon (doudou en picard) et possède deux cordes (un bourdon et une chanterelle) frappées par un stylet. Il est principalement utilisé pour chanter des airs traditionnels picards, pour la création contemporaine de musiciens picards et en accompagnement de conteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s