bleusevue

Muches

muche site

Réalisée par Sam

85 cm de haut présentée sur socle

LES MUCHES

A partir du XVème siècle, la Picardie devient une zone frontière entre la France et les Pays-Bas Espagnols. De Louis XI à Louis XIV, c’est environ 200 ans de conflits larvaires qui vont émailler cette période. Passage de troupes, pillage, brigandage deviennent le quotidien des villages entre Amiens et Arras. Afin de résister et continuer à vivre, les habitants vont trouver un stratagème de défense passive original, cacher leurs biens les plus précieux (récoltes, fourrage et bétails) sous terre. Les carrières souterraines qui ont fourni la pierre pour les églises et les châteaux seront un premier refuge. Par la suite, on va développer un réseau souterrain plus complexe avec des cheminées d’aération, des « rues » et des muches. Ces souterrains étaient avant tout des caves pour sauver les céréales et le fourrage des pillages. Ils serviront très ponctuellement de refuges pour les habitants et les bêtes qu’à l’occasion d’épisodes conflictuels très tendus. Ce n’est alors l’affaire que de quelques jours et jamais de plusieurs semaines ou mois comme la légende le raconte. Ces muches sont par ailleurs un réseau dense mais localisé. Aucunes muches du nord de la Somme ne rejoignent l’Abbaye de Corbie ou la Cathédrale d’Amiens !

LES EGLISE FORTIFIEES

Comme l’Amiénois, le Ponthieu et le Corbiois, la Thiérache est, à la même époque que les muches, une zone frontière subissant l’assaut de l’ennemi. La Thiérache ne fera pas une défense passive sous terre mais à l’abri des édifices religieux, seuls bâtiments en maçonnerie à l’époque. Avec l’aide du clergé, le clocher de l’église devient donjon avec des salles de refuge et l’ensemble du bâtiment est fortifié avec des échauguettes, tourelles, meurtrières.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s